Virginie Clayssen – « Madame Ebook »

PhotoV-CLAYSSEN @V. Clayssen - copie

Directrice en charge de l’innovation chez Editis, présidente depuis juillet d’EDRLab, Virginie Clayssen évolue dans le monde du livre numérique. Elle participe à la recherche et au développement du secteur, s’interrogeant sur les pistes à suivre, les voies à construire, les ponts à établir. « Si on ne s’occupe pas des avancées technologiques, ce sont elles qui vont s’occuper de nous. »

À en croire Virginie Clayssen, les technologies, dans le monde de l’édition comme dans tous les autres secteurs, ne sont pas un train à prendre ou à laisser passer. Elles constituent le monde d’aujourd’hui. Celles et ceux qui ne s’en préoccupent pas suffisamment seront, si ce n’est déjà fait, embarqués sans maîtrise possible de leur environnement. Pour elle, il n’est d’autre choix que de s’y intéresser de près. «Si l’on veut que la transition digitale se fasse bien, il faut s’en occuper !»

Que le monde se transforme n’est pas une nouveauté. «On vit toujours dans un monde différent de celui d’hier, ce qui caractérise notre époque c’est que ce qui se passait il y a deux, trois, quatre ans, c’est déjà hier tant les avancées sont rapides.» Toutefois, et quel que soit son rythme, la transition digitale n’est pas une révolution qui ferait table rase du passé.

Le livre numérique, par exemple, n’a pas vocation à se substituer au livre imprimé. «C’est un outil de lecture de plus, avec ses avantages et ses inconvénients.» Disponible à tout instant et en permanence, facile à transporter, accessible dans le temps, un livre au format numérique est doté de fonctionnalités de lecture comme la recherche dans le texte.»

La crainte vient parfois à l’esprit quand il est question d’innovations techniques. «Mais ces avancées ne sont pas une menace, mais une opportunité pour le livre, elles en reconfigurent l’espace.» Elles reconfigurent un environnement en perpétuel mouvement, offrant de nouveaux accès, procurant de nouvelles sensations et émotions. Et les innovations touchent aussi la diffusion. Une vidéo en 360°, première du genre, a été réalisée pour le lancement d’un livre de L.S Hilton, Domina. La première bande annonce d’un livre utilisant la réalité virtuelle. À découvrir au salon du livre de Papeete.

Editis : 2e plus grand groupe d’édition

Filiale du groupe espagnol Planeta, intervenant majeur du monde du livre en Europe, Editis est le deuxième groupe d’édition français par sa taille. Il est présent sur trois secteurs éditoriaux : littérature, éducation et référence, appuyant son développement sur près de vingt maisons d’édition. Il est également un acteur leader de la diffusion/ distribution.

 

EDRLab, deux années de recherche

L’European Digital Reading Lab (EDRLab) est un institut de recherche et de développement au service du déploiement européen de technologies de publication et de lecture numériques ouvertes, interopérables et accessibles. C’est l’antenne européenne des instances de la Fondation Readium. L’objectif ? Développer le standard EPUB, le format ouvert de publication numérique destiné non seulement au livre mais aussi à l’ensemble des documents numériques.