Editions ‘Ura

Un Âge d’or Tahiti 1920 – 1923 – Robert Dean Frisbie

0817-Tahiti-age-d'or-couv.indd
Un jeune américain au cœur débordant de rêves débute son périple dans le Pacifique par Tahiti, où il débarque en 1920. Robert Dean Frisbie, appelé «Ropati», a la plume talentueuse. Rapidement devenu ami de James Normal Hall, il vivra trois ans sur une terre dont il décrira, dix années plus tard, de manière minutieuse, tendre et drôle, la vie quotidienne des habitants. Ropati aime, à l’évidence, la simplicité unique de la vie tahitienne dont il se nourrit avec délectation. Mais il pressent également avec mélancolie que cet Âge d’or tire à sa fin. L’auteur s’interroge. Les échanges de la vie insulaire, familiale et communautaire s’effacent devant l’irrésistible montée des valeurs urbaines du négoce et de l’argent. L’Histoire contemporaine donnera raison à Ropati, qui leva le voile sur les réalités d’un microcosme déjà terriblement fragilisé par les épidémies, soumis à des autorités, missionnaires ou coloniales et au culte du Progrès…

 
 
 
 

L’Odyssée des radeaux : Tahiti Nui II & III -Jean Pellissier

0412-Odyssée des radeaux-couv-ok4
Amoureux des océans depuis toujours, Éric de Bisschop voulut démontrer que les Polynésiens, grands marins devant l’Eternel et devant l’Histoire, avaient été capables de traverser le Pacifique d’Est en Ouest puis de revenir à leur point de départ. Pour étayer son postulat il construit un premier radeau en bambou, le Tahiti nui I qui partit de Tahiti vers le Chili en 1957. L’embarcation coule lors d’une terrible tempête au large des côtes chiliennes, après des mois d’une navigation éprouvante. Tous les hommes furent sauvés par un remorqueur de la marine de Santiago.

Un second radeau, le Tahiti Nui II, construit en bois de cyprès à l’identique du premier, repart un an plus tard, en 1958, de Constitucion au Chili, vers Tahiti, avec toujours cinq hommes à son bord. Mais rongé par les tarets le Tahiti Nui II était condamné et devait être abandonné. Dans un océan souvent déchaîné et avec ce qu’ils pourront sauver de leur embarcation les aventuriers fabriqueront un radeau de fortune, le Tahiti Nui III. C’est le récit de cet extraordinaire et terrible périple de sept mois que Jean Pellissier partage, avec les lecteurs.

Laisser un commentaire