Dominique BERTON – Tout est prétexte à raconter

Dominique Berton, plasticienne, illustratrice, intervenante artistique et culturelle est attendue dans les classes polynésiennes. Elle ira à la rencontre de ses jeunes lecteurs avec son dernier album Tiko et Poapi, sélectionné pour le prix littéraire Natireva.

Dominique Berton2« Les ateliers que j’animerai dans les classes à Tahiti et au salon seront en lien avec l’album Tiko et Poapi », annonce Dominique Berton. Un album remarqué, écrit par Yannick Prigent, paru aux éditions Plume de notou et sélectionné pour le prix Natireva lancé spécialement à l’occasion du 18e salon du livre. L’illustratrice calédonienne attend avec impatience ces rencontres avec les jeunes lecteurs qui sont toujours riches d’instructions et d’étonnements. Les rencontres sont aussi enrichissantes. Tout comme le quotidien, l’actualité, les séjours passés sur la Grande Terre, dans les îles ou ailleurs dans le monde, elles nourrissent l’imaginaire de Dominique Berton. Elle explique : « L’inspiration est vraiment partout. » Elle est un point de départ toujours suivi « de beaucoup de recherches et, en parallèle, de beaucoup de croquis ».

Dominique Berton est illustratrice, plasticienne et intervenante artistique et culturelle.

« Même si ça fait un peu cliché, je dirais que j’ai toujours aimé dessiner et que je ne regrette pas mes choix. Je suis une artiste autodidacte, qui a décidé, en l’absence de structure spécialisée, de prendre des cours avec des artistes plasticiens différents. Pour me donner une liberté de création, j’ai appris le dessin, la peinture, le modelage, la gravure. » Pour elle, tout est prétexte à raconter : le plastique, le bois, les papiers, les tissus, les dessins, les peintures, les photos rencontrent les mots et les empreintes pour permettre au regard de chacun, de vagabonder. Elle a, en plus, obtenu un diplôme d’intervenant artistique et culturel en 2008 et un diplôme universitaire en histoire des arts en Océanie en 2013. Elle a représenté la Nouvelle- Calédonie au Salon du livre de Paris et au Festival Rochefort Pacifique en 2017.

« Aujourd’hui j’ai la chance de faire des illustrations et d’avoir une pratique plasticienne et de pouvoir exposer », résume-t-elle tandis qu’elle prépare le vernissage d’une exposition montée en duo avec l’artiste plasticienne Marie Murtini au centre d’art de Nouméa. Baptisé « Symboliques du piaf », cet événement proposé du 4 octobre au 30 novembre, consiste en une série de peintures, dessins, sculptures et installations destinés à provoquer des questionnements sur le vécu, le rapport au monde. « Les histoires, les légendes, les croyances et les trouvailles nourrissent notre inspiration », expliquent Dominique Berton et Marie Murtini. En même temps, l’illustratrice participe à une exposition de Land Art sur la commune de La Foa avec trois autres artistes. Son installation est un nid géant, tout en matériaux naturels.

Jusqu’à présent, Dominique Berton a surtout illustré des titres appartenant à la littérature jeunesse, des contes, des romans, des recueils de chansons comme Adrapo & Wanimoc paru aux éditions Grain de Sable, Le secret des anguilles aveugles du lac Lopolopo aux éditions Plume de notou ou bien Xii, le faucon de Ngwéétu également aux éditions Plume de notou. Elle a été primée du prix Popaï en 2017. Mais elle aimerait étendre son champ de travail. « Ma production en tant que plasticienne me permet d’envisager cela. »


 

Couv Tiko et PoapiTIKO & POAPI – Éditions Plume de notou [2017]

Écrit par l’auteur calédonien Yannick Prigent et illustré par Dominique Berton, le récit puise dans la mythologie mélanésienne. Le texte, rythmé, est une aventure pleine de rebondissements. Poapi a été enlevée. Elle est prisonnière du dieu du Pays des morts. Tiko, courageux et rusé, doit voyager très loin pour la libérer. Au cours de ce voyage, il est amené à résoudre les énigmes du gardien et à déjouer les pièges tendus par le dieu.

Si Yannick Prigent est captivé par les récits, mythes et légendes kanak qu’il entend autour de lui, il a, pour ce nouvel ouvrage, pioché plus largement dans la mythologie mélanésienne. Son histoire est parsemée de formules enchanteresses et de trouvailles géniales ! Les images de Dominique Berton, colorées, sont réalisées avec des techniques diverses comme le collage, les empreintes, la peinture, le crayon. Elles illustrent l’aventure de Tiko et Poapi avec humour, tendresse et poésie.