Concours de nouvelles

Concours litteraire3.5Troisième édition du concours de nouvelles de la Délégation de la Polynésie française à Paris.

Thème retenu : « Je quitte mon Fenua pour la première fois » 

Langues : reo tahiti et français 

 

Cette année ce concours de nouvelles est marqué par trois grandes nouveautés dont :
1 – Deux concours, l’un en français et l’autre en tahitien. Chacun des deux lauréats gagnera un aller-retour Paris-Papeete-Paris pour participer au salon du livre de Tahiti. Un billet Air Tahiti Nui pour le vainqueur en langue française et un billet Frenchbee pour celui qui gagnera en langue tahitienne.
2 – Un thème imposé : »Je quitte mon Fenua pour la première fois ». Il s’agira pour les participants d’imaginer une suite à l’histoire suivante : celle d’une ou un Polynésien qui prend pour la première fois l’avion pour la métropole qu’il ne connaît pas.
3 – Une protection de leurs oeuvres offerte aux cinq premiers du concours par la société Ipocamp, les autres participants se voyant offert un tarif promotionnel.


Envoyez vos textes, 4 feuillets au plus (sans compter la page de couverture), avant le 15 août 2019, aux adresses suivantes : concours.litteraire@delegation.gov.pf / 
secdel@delegation.gov.pf

Le palmarès sera dévoilé en septembre et le lauréat sera convié à participer au 19e salon du livre « Lire en Polynésie », du 14 au 17 novembre 2019.

A noter que ce concours bénéficie en 2019 du soutien de onze partenaires : Air Tahiti Nui, Frenchbee, l’Association des Editeurs de Tahiti et ses Iles (AETI), Tahiti Nui Télévision (TNTV), La Dépêche de Tahiti, Outremer360°, le joailler OZTahiti, Comptoirs des Monoï, Tiki Parfumerie, nana’o Verres et Ipocamp. Soit sept de plus que l’an dernier.

Le règlement du concours est disponible en l’étude de Maître Sandrine Manceau Huissier de Justice, 130 rue Saint Charles 75015 Paris.

Historique.

La seconde édition du concours de nouvelles, sur le thème « Une enfance en Polynésie » a récompensé Dinah Desjardins pour son récit Deux années à Hane. L’occasion pour elle de recevoir un billet d’avion offert par Air Tahiti Nui afin de bénéficier d’un séjour en Polynésie et ainsi, pouvoir participer à la 18e édition du salon du livre de Tahiti « Lire en Polynésie », où elle est intervenue lors d’une rencontre et a pu faire découvrir sa nouvelle aux visiteurs. Un accueil chaleureux suivi de belles rencontres a soutenu sa démarche d’écriture, de même que les éditeurs locaux se sont montrés attirés par sa plume en devenir !

Le thème retenu pour le concours, « une enfance polynésienne », a fait ressurgir bien des souvenirs chez les auteurs mais aussi le public présent aussi conquis que bouleversé.

Dinah Desjardins @Outremers360

Dinah Desjardins lors de la soirée de remise des prix, lauréate pour sa nouvelle « Deux années à Hane ».

Le premier concours de nouvelles de la Délégation de la Polynésie française à Paris a été organisé en septembre 2017. Sa lauréate, Ghislaine Tauirarii, participait au 17e salon « Lire en Polynésie », avec le soutien d’Air Tahiti Nui. L’occasion pour elle d’échanger avec d’autres auteurs talentueux et les éditeurs présents. Le thème retenu pour cette première édition était « Le déracinement » que ressentent, en métropole, nombre de Polynésiens d’origine et Polynésiens de coeur.

Plus de cent personnes ont manifesté le souhait d’écrire une nouvelle, mais seules vingt-cinq y sont parvenus.

Anaïs Moyrand et Ken Hardie sont respectivement deuxième et troisième lauréats, récompensés par le joaillier OZ Tahiti.

P1100798Ghislaine Tauirarii, lauréate de la 1ère édition du concours de nouvelles organisé par la Délégation de la PF à Paris en novembre 2017.