Auteurs internationaux invités

Comme à chaque édition et grâce au soutien indéfectible de ses partenaires, l’Association des Editeurs de Tahiti et des îles en collaboration avec la Maison de la Culture, invite des auteurs, illustrateurs et artistes internationaux à participer au Salon « Lire en Polynésie 2017 » et à se réunir pour échanger autour du thème « Leur vision du monde » du 16 au 19 novembre 2017.

Originaires du Pacifique (Tahiti, Nouvelle-Calédonie), de Martinique, du  Viêt-Nam ou encore des États-Unis mais aussi de métropole, leurs plumes métissées et engagées ne manqueront pas de vous faire découvrir « Leur vision du monde ». A travers leur parcours de vie, leurs expériences, leurs recherches et leurs découvertes, ils confronteront avec le public leurs points de vues, leurs combats et leurs hypothèses. Avec humour, cynisme, observation, lyrisme, sensibilité ou encore, grâce aux témoignages, ce sont bien leurs visions du monde qui contribuent à construire une réflexion collective. En tout cas, à ouvrir le débat… 

Découvrez une série d’interviews présentant chaque invité tour à tour, à travers des portraits, des questions/réponses… De quoi mettre l’eau à la bouche, avant de rencontrer ces auteurs de renom sur le Paepae a Hiro, sous notre symbolique banian qui accueille la scène littéraire dans les jardins de la Maison de la Culture!

(Cliquez sur la photo de l’auteur pour lire sa biographie)

Peter SipeliPeter Sipeli vit à Suva où il mène de front plusieurs combats à la fois au service de l’art, de la poésie et en faveur de la cause LGBT. Prônant la paix entre les peuples du Pacifique, son engagement est à la hauteur de son talent d’artiste.

 

 

 

 

 

Mireille VignolMireille Vignol débarque avec une « brillante idée ». Elle amène les joutes de traduction, un concept lancé par l’association des traducteurs littéraires de France qui vise à mettre en exergue les complexités de l’exercice. Pour les lecteurs francophones, amateurs de littérature étrangère, voilà l’occasion de prendre conscience du rôle charnière du traducteur.

 

 

 

 

Marcus MalteMarcus Malte est « un type qui écrit des histoires ». Romancier depuis plus de 20 ans, il a été propulsé au devant de la scène littéraire en 2016 grâce au prix Femina. Il reste un homme humble, un auteur dont les efforts et les doutes sont balayés par les émotions qu’il suscite chez ses lecteurs.

 

 

 

 

Thanh-Van Tran-NhutScientifique de formation, Thanh-Van Tran-Nhut est une voyageuse dans le temps et dans l’espace. Éprise de liberté, de nouveaux espaces à fouler et de nouveaux domaines à appréhender, elle s’est mise à écrire pour répondre à un défi fou. Un défi que sa sœur lui a lancé il y a bientôt vingt ans.

 

 

 

 

 

 Iain LevisonIain Levison a grandi en Amérique. Un pays qu’il connaît bien et dont il pointe les travers, livre après livre. Il se range du côté des gens ordinaires. Il peint leur quotidien qu’il saupoudre de traits d’humour pour mieux dire l’injustice, les inégalités et la violence.

 

 

 

 

 

Steeven LabeauSteeven Labeau, illustrateur de livres jeunesse, de bandes-dessinées et de jeux vidéos s’attache à faire voyager ses lecteurs. Assoiffé d’aventures et de découvertes, il émaille ses histoires d’anecdotes de vie qui, espère-t-il, touchent et bousculent ceux qui le suivent.

 

 

 

 

 

Caty BANNEVILLECaty et Gilbert Banneville sont en couple sur la scène littéraire comme dans la vie. Ils signent pour cette nouvelle édition du salon du livre Le voyage de la flûte de roseau aux Marquises, un album jeunesse proposé par les éditions Haere Po.

 

 

 

 

 

Auriane DUMORTIERAuriane Dumortier est auteure et fondatrice des éditions De BAS En HAUT en Nouvelle-Calédonie. Elle présente au salon du livre de Papeete, deux de ses albums qui traitent d’un sujet qui lui est cher : la communication NonViolente.

 

 

 

 

 

Helene KerillisHélène Kérillis est une auteur de littérature jeunesse. Passionnée de lettres et d’art, dotée d’une curiosité humaniste, elle se sent « de plain-pied » avec les enfants. Des lecteurs qu’elle considère et respecte, dépassant par là les préjugés afférents à la littérature jeunesse.

 

 

 

 

Estelle Castro-KoshyEstelle Castro-Koshy est enseignante-chercheuse. Convaincue que, dans les pays ayant été structurellement démembrés par le colonialisme de peuplement, la construction d’une société juste et humaine ne peut se faire qu’avec les populations autochtones, elle travaille au plus près des auteurs aborigènes.

 

 

 

 

Joël PaulAuteur d’autofictions, c’est-à-dire d’autobiographies romancées, Joël Paul écrit «probablement pour se prouver quelque chose». Il a signé des romans, des nouvelles, des vers, des pièces tout en alimentant un blog : écrivain du caillou.

 

 

 

 

 

Virginie ClayssenDirectrice en charge de l’innovation chez Editis, présidente depuis juillet d’EDRLab, Virginie Clayssen évolue dans le monde du livre numérique. Elle participe à la recherche et au développement du secteur, s’interrogeant sur les pistes à suivre, les voies à construire, les ponts à établir. « Si on ne s’occupe pas des avancées technologiques, ce sont elles qui vont s’occuper de nous. »

 

 

 

 

 

Christophe AugiasChristophe Augias est directeur de la bibliothèque Bernheim en Nouvelle-Calédonie, un établissement public vieux de plus d’un siècle implanté à Nouméa, Poindimié (côte est) et Koné (côte ouest). Il s’explique sur l’intérêt de la lecture publique et les outils pour la proposer au plus grand nombre.

 

 

 

 

Cathie Manné

Le livre est cœur de la vie de Cathie Manné. Depuis toute petite, elle sent une attraction irrésistible. Elle s’y est refusée, un temps, se lançant dans des études de commerce. En 1994, une rencontre a changé le cours de son existence. Laurence Viallard, fondatrice des éditions Grain de Sable, l’a ramenée à ses premières amours.